SOMMAIRE

Chapitre V)  :Chevaliers et paysans au Moyen Age            
                                                                                                                

I) La féodalité

Dèf de la féodalité : système politique et social au Moyen-Age organisant la société

doc 4 p 64
A partir du IXème siècle, afin d’être protégés et d’avoir une terre pour se nourrir, certains hommes libres deviennent les vassaux d’un seigneur riche et puissant par la cérémonie de l’hommage
complèter ensemble le doc photocopié

Doc 5 et 6 p 64 : Vassal et seigneur ont des obligations mutuelles à remplir.
le tableau

Le VASSAL doit à son seigneur :

Le SEIGNEUR doit à son vassal :

l’aide militaire,

la protection

le conseil de justice

la défense en justice

l’aide financière pour le paiement de la rançon, la chevalerie du fils aîné, le mariage de la fille aînée, le départ à la croisade.

l’entretien : le seigneur lui remet un fief. C’est le plus souvent une terre, avec ou sans château.


II) Les chevaliers
1) devenir chevalier
            

doc 15 p 67
Les vassaux sont avant tout des combattants à cheval, des chevaliers. On devient chevalier par la cérémonie de l’adoubement . ( dèf p 73)

doc 13 et 14 p 67
La principale activité des chevaliers est la guerre. Quand ils ne se battent pas, ils vont à la chasse ou participent à des tournois.

2) Les châteaux forts

p 62 + ? p 63
doc 11 p 66 : le donjon

les châteaux sont les habitations des seigneurs . Ils servent aussi de refuge pour les paysans en cas de danger .


Compléter le schéma du château

III) Les paysans
1) la seigneurie

Les paysans sont tous soumis au seigneur mais ils se divisent en deux catégories :

les vilains sont des hommes libres

les serfs appartiennent à leur maître.

Doc 17 p 68 faire le shéma ensemble

Chaque seigneur possède un vaste domaine appelé seigneurie. Il se divise en deux parties :

- la réserve, autour du château, est partie du domaine que le seigneur garde pour lui. Elle est cultivée par les paysans, qui doivent un travail gratuit : la corvée ;

- les tenures sont les terres accordées aux paysans. En échange de ces terres, les paysans paient des droits seigneuriaux, redevances en nature ou en argent.

Voir tableau p 69

Le seigneur est le seul maître chez lui : il y exerce la justice

2) Les transformations des campagnes dossier p 70 et 71
lire intro p 70 et faire le schéma


augmentation de la pop                                                              assolements

                                                               besoin de place                                                                                                      défrichements villeneuves

progrès agricoles                                     pour habiter et          amélioration du sort
                                                                                 cultiver                                                                                                                     des paysans

le tableau

Population de l’Europe
(en millions d’habitants)

Un grain semé produit en moyenne

42 à la fin du Xème siècle

2 grains à la fin du Xème siècle

61 à la fin du XIIème siècle

4 grains à la fin du XIIème siècle

69 à la fin du XIIIème siècle

8 grains à la fin du XIIIème siècle


1) De combien d’habitants la population européenne augmente-t-elle entre la fin du X et le milieu du XIII ?
27 millions
2) Définir le mot « rendement » . De combien les rendements agricoles ont-ils augmenté du X au XIII siècle ?
ce que produit une certaine surface de terrain , multiplié par 4
3) Donner quelques causes de l’augmentation des rendements durant cette période .
4) Rédiger 3 ou 4 phrases montrant le lien entre l’augmentation des rendements agricoles et de la population

ça remonte !